Écrit par: Photo de profil de la rédactrice Soraya Soraya Keredine    Temps de lecture Temps de lecture: 5 minutes

La confiance en soi : la clé de réussite d’un entretien

L’heure est venue !

Tu es convoqué pour ton premier entretien. Tu as ta première chance pour rejoindre le monde professionnel, et autant la saisir.

Nous allons te préparer pour cela.

Aujourd’hui, nous allons parler d’un élément très important qui fait la différence lors des entretiens en général et des entretiens d’embauche en particulier : la confiance !

Parlons confiance

Quand on parle de confiance en matière de recherche d’emploi, on peut d’abord parler de la confiance en l’entreprise à laquelle tu vas postuler et que tu espères rejoindre.

C’est indispensable de s’engager au sein d’une enseigne qui t’inspire confiance, de par sa notoriété, son image, et les échos que tu as collectés sur elles et que nous pouvons notamment trouver sur internet.

D’accord, l’entreprise est Top, et tu es confiant quant à son sérieux et sa solidité financière. Y être embauché t’ouvrirais un bel horizon, pour une belle carrière. Parfait !

Reste un tout petit détail : il faut passer l’entretien… Et là, tu auras aussi besoin de confiance, pas vis-à-vis de l’entreprise ou du recruteur cette fois, mais en toi, oui oui, Toi !

Aujourd’hui, nous allons parler de la confiance en soi lors des entretiens d’embauche.

Sache que la confiance en soi, quand elle est bien maîtrisée et sans excès, est l’une des clés de réussite de votre futur entretien. Un sujet très important qui mérite toute ton attention, alors lis les lignes qui suivent avec concentration.

D’abord, c’est quoi la confiance en soi ?

Je vais débuter avec une définition simple : La confiance en soi c’est le fait d’avoir foi en qui nous sommes, en nos capacités, nos atouts, nos qualités et notre pouvoir d’agir.

C’est la faculté de prendre les devants sur une situation pour aboutir aux résultats que nous souhaitons, pour atteindre les objectifs qu’on s’est fixés.

La confiance en soi est extrêmement importante autant dans ta vie personnelle que dans la vie professionnelle. Les gens aiment les personnes confiantes, généralement… Elles inspirent confiance. Elles rassurent. C’est une des qualités des Leaders. Et tu en es un !

Certains disent que la confiance en soi est un don, un trait de caractère, inné. Ce n’est pas totalement faux. Mais la confiance en soi c’est aussi une qualité qui s’acquiert, qui s’apprend, et qui s’apprend même plus facilement que ce que tu crois !

Nous allons y revenir à la fin de cet article, mais juste avant voyons « Le Pourquoi » …

Pourquoi faut-il avoir confiance en soi lors d’un entretien ?

Je te donne la réponse : pour deux raisons.

La 1ère raison : ta confiance en toi te servira pour convaincre !

C’est bien pour cela que tu vas passer ton entretien ! Convaincre, non ? Voilà, merci !

Pour convaincre, il faut maîtriser son sujet, bien se préparer, et avoir confiance en soi. Ceci se sentira, ceci se verra, et ceci sera déterminant lors du processus de sélection par le recruteur.

La 2ème raison : les recruteurs recherchent des candidats qui ont une bonne confiance en soi

Et oui. Bien sûr, quand on parle confiance en soi, il ne faut surtout pas te montrer hautain, prétentieux ou faire office d’expert alors que tu viens juste de quitter le siège de l’université ou du centre de formation, et que tu cherches à mettre un premier pas dans le monde du travail, celui des Kings.

L’humilité est la qualité des grands ! Et la confiance en soi ne veut pas dire « prétention ». Attention mon cher Kong ! Cela risque d’avoir un effet contraire. Alors, garde toujours les pieds sur terre et sois confiant certes, mais toujours modeste. Tu seras mieux apprécié !

Sache donc que les recruteurs cherchent de plus en plus de profils de jeunes confiants, car plus aptes à supporter des responsabilités, à prendre des décisions et à agir efficacement dans leurs champs d’intervention. Un jeune confiant est capable de communiquer ses idées de façon claire, de prendre la parole en public lors des réunions, de convaincre un client ou de bien négocier avec un fournisseur…

Tu vois, c’est presque évident ! Alors passons aux choses sérieuses… « Le Comment ».

Comment avoir confiance en soi lors d’un entretien

Soyons clairs : la confiance en soi s’acquiert généralement avec le temps. Elle s’alimente de toutes tes expériences, moments plus ou moins difficiles, des défis relevés et des épreuves surmontées.

Tu manques de confiance en toi ? Es-tu un peu timide et réservé ? T’inquiète ! Tu n’es pas le seul. On l’est tous à des degrés différents.

Rassure-toi, ce n’est guère une fatalité ! La confiance en soi se cultive au quotidien grâce à quelques exercices simples. C’est une compétence qui s’acquiert. Qui s’apprend, avec de l’exercice.

La clé pour être serein, confiant, et pas trop stressé lors d’un entretien, c’est une bonne préparation !

Tu ne te sentirais pas confiant de faire un contrôle sans avoir révisé un minimum. Eh bien, un entretien c’est pareil. Plus tu vas t’entraîner, te renseigner sur l’entreprise, anticiper les questions du recruteur et y préparer de bonnes réponses, plus grande sera ta confiance en toi le jour J.

Il sera difficile de te déstabiliser. Tu es déjà bien entraîné ! Que dire si tu as été coaché par un expert… Pensez-y !

Mon premier conseil est donc de bien se préparer sur le plan technique et de collecter les bonnes informations. Une bonne analyse de l’annonce du recruteur te permettrait de prévoir son besoin, le profil qu’il recherche, les questions qu’il devrait poser et les compétences qu’il souhaite trouver dans le candidat. Tu veux le poste et tu t’y vois ? Prépare-toi et prépare ta présentation et tes réponses à l’avance.

5 conseils pour être confiant lors d’un entretien

Avoir un peu le trac, être un peu stressé avant un entretien, c’est normal. Mais, à un certain degré. Dans ce qui suit, je vais te donner 5 conseils utiles pour réduire ton stress d’une part, et être plus serein et plus confiant lors d’un entretien d’autre part :

1- Une bonne nuit de sommeil aide

Il est important que tu sois bien reposé en arrivant le jour de ton entretien. Cela te permettra d’éviter toute source d’anxiété due à la fatigue, d’avoir bonne mine et surtout de rester concentré, enthousiaste et cohérent tout au long de ton entretien.

2- Choisis ta tenue

Vérifie que ta tenue est soignée et professionnelle, évite aussi les tenues trop extravagantes. Le style vestimentaire, nous y reviendrons dans un prochain article avec plus de détails. Sois bien coiffé, et pense à mettre un bon parfum. Objectif : se sentir bien et confiant, mais aussi donner une bonne première impression, et tu sais combien c’est important !

Autre point, la poignée de main (pas en temps de Covid bien sûr) : assez ferme mais pas trop, cela va rassurer le recruteur et surtout regarde-le dans les yeux pour lui prouver ta détermination, avec le sourire. Lors de l’entretien, garde une posture naturelle mais professionnelle, ne te courbe pas sur la chaise, reste bien droit mais détendu, pas la peine de te figer non plus. Évite d’avoir les bras et les jambes croisés, c’est un signe de fermeture. Les personnes confiantes ne le sont pas, elles sont plutôt ouvertes et décontractées.

3- Fais un exercice de visualisation

Fais un exercice de projection/visualisation la veille de l’entretien. C’est très efficace !

Ferme les yeux, et imagine la scène. Imagine que tu es en train de passer l’entretien et que ça se passe à merveille.

Tu entres dans le bureau, l’équipe de recrutement t’accueille avec le sourire. Ils sont beaux/belles et très aimables.

Ils te demandent de t’asseoir. Tu es décontracté, bien à l’aise, souriant et confiant.

Ils te posent des questions simples, classiques, auxquelles tu t’es déjà préparé et pour lesquelles tu as déjà les réponses.

Ils aiment ta présentation, ton assurance, ton parcours, apprécient ton CV et le trouvent même excellent. Ils te disent qu’ils ont beaucoup apprécié ton profil et qu’ils vont te recontacter dans les prochains jours.

C’est bon. Tu peux ouvrir les yeux.

Tu te projettes et imagines un beau scénario. Il se produira ! Tu imagines la « catastrophe », elle se produira ! Ceux qui ont une idée sur la loi de l’attraction le savent…

Donc sois optimiste. Cela aide beaucoup pour se rendre à l’entretien d’embauche en pleineconfiance.

4- Respire

Effectue des exercices de respiration 10 à 15 minutes avant l’entretien pour contrôler ton anxiété. Avoir une respiration stable t’aidera à contrôler ton débit de paroles et la clarté de ta voix. Les recruteurs vont trouver l’entretien bien plus agréable si tu parles avec clarté, un ton enthousiaste et un débit contrôlé. Le réussir véhiculera l’image d’une personne confiante, et te fera par la même occasion gagner en confiance lors de l’entretien.

5- Relativise !

C’est juste un entretien … Et oui, il est quand même important de le rappeler… Tu as le droit à l’erreur. Du calme. Tu ne risques pas ta vie…

Je le dis avec un peu d’humour, mais c’est très important. Il est important de mettre les choses dans leurs cadres, car tu n’es qu’en début de chemin, alors ne te mets pas trop de pression sur les épaules. Pourquoi je te dis ça ? Parce que je suis convaincue que tu as les qualités et les compétences nécessaires pour le poste et que tu es le meilleur. Le tout est donc de le montrer de façon naturelle, et ça se passera bien.

Voilà cher Kong 🐒. Tu as tout ce qu’il faut pour réussir ton entretien d’embauche. Sois donc confiant.

Dernier point avant de te quitter : Attention à la prétention. Tu débutes…

Sois confiant, sûr de toi, mais parle avec humilité… Celle des grands, celle des futurs Kings 🦍 !

Écrit par Soraya Keredine, fondatrice de King Pact, l’organisme de formation dédié à la réussite des entretiens d’embauche ! 

Partage cet article sur Facebook et LinkedIn !

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn

Retrouve-nous aussi sur nos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *