Comment répondre à la question “Quels sont vos défauts?” en entretien d’embauche?

Écrit par : Photo de profil de la rédactrice SorayaSoraya Keredine Temps de lecture  Temps de lecture : 14 minutes

Le compte à rebours a commencé! Vous êtes à quelques jours de votre entretien d’embauche et déterminés à l’idée d’impressionner le recruteur le jour J. En préparant les différentes questions, vous réalisez qu’on peut vous poser la fameuse question piège : “quels sont vos défauts?”. Vous avez bien raison de la préparer car la majorité des candidats ont des difficultés à y répondre.

Pas de panique ! Dans cet article, je vais vous expliquer comment répondre à la question “Quels sont vos défauts?” en entretien d’embauche. Enfin, vous aurez également une liste de 77 défauts à dire en entretien d’embauche !

Dans cet article nous verrons:
I) Pourquoi le recruteur vous pose cette question

II) Les 3 étapes pour répondre à cette question
A- Etape 1: Listez tous vos défauts + liste de 77 défauts !
B- Etape 2: Illustrez vos défauts avec des exemples
C- Etape 3: Expliquez les actions que vous avez prises pour y remédier et les résultats

III) Les erreur à ne surtout pas commettre en répondant à cette question

IV) Un exemple complet pour voir comment y répondre

 

Pour ceux qui souhaitent maximiser leurs chances de réussite et se préparer avec un mentor, il suffit tout simplement de cliquer pour découvrir nos coachings, il suffit tout simplement de cliquer ici pour découvrir nos coachings. Voici les 20 questions en entretien d’embauche les plus courantes:

I) Pourquoi le recruteur vous pose cette question?

Maintenant, je vais vous expliquer comment répondre à cette question étape par étape. 

Vous commencerez par dire votre faiblesse et comment elle vous a impacté. 

Par exemple : 

“Je suis une personne timide et il m’est arrivé de perdre mes moyens lors d’une présentation face à un public.” 

Mais bien sûr vous ne terminerez pas par cela. Vous indiquerez les actions que vous avez entreprises pour y faire face, comme prendre des cours de théâtre. Là le recruteur appréciera votre réponse car cela prouvera que vous avez mis en places des actions pour y remédier! 

Enfin, vous terminerez en disant quels ont été les résultats.
Par exemple :

”Grâce à ces actions, j’ai réussi à faire une présentation sans être intimidée et mon manager a félicité ma capacité à être structuré et répondre aux questions”

A- Étape 1 : Listez tous vos défauts 

La première étape consistera à réfléchir à au moins 3 défauts que vous avez.
Choisissez 3 à 5 défauts que vous avez réellement mais qui ne sont pas compromettants pour le job.
Par exemple, si vous postulez pour un poste en fusion-acquisition, ne dîtes pas que vous manquez de rigueur ! Vous n’obtiendrez pas le poste! En effet, en M&A, vous serez amené à passer de nombreuses heures et nuits derrière votre ordinateur à construire des modélisations financières. Vous n’avez donc pas le droit à l’erreur ! 

Un jour je me rappelle avoir fait passer un entretien à un alternant qui postulait pour un poste de commercial. Je lui ai demandé quels étaient ses défauts et il m’a répondu qu’il est très timide. Malheureusement à cause de cette réponse à la question, je ne l’ai pas recruté. En effet, c’est un défaut qui est rédhibitoire ! 

Si vous réalisez que vous avez des défauts rédhibitoires pour le poste, questionnez-vous: “Ce poste est-il réellement fait pour moi?” Ou corrigez ces défauts si ce poste est vraiment ce que vous voulez… 

Quand le recruteur vous demandera “Quels sont vos défauts?”, vous pouvez commencer par dire par exemple: 

“On dit de moi que je suis une personne obstinée” ou encore “Lors d’un projet en stage, je me suis montré impatient” ou encore “Je suis impatient” 

Voici une liste de défauts selon le domaine d’activité et les raisons pour lesquelles ces défauts sont acceptables pour le poste. Choisissez ceux qui vous correspondent vraiment. Vous serez plus authentique en entretien.


Déjà pourquoi le recruteur vous pose cette question? Le recruteur vous la posera pour plusieurs raisons:

  • Savoir comment vous gérez la pression et comment vous réagissez face à un problème
  • Évaluez votre capacité à vous auto-analyser
  • Identifier vos faiblesses et les mesures que vous avez mis en place pour y faire face.
  • Évaluer si vous avez appris par cœur votre réponse ou si elle est authentique.
  • Cerner votre personnalité
  • Vérifier si vous êtes réellement en adéquation avec le poste pour éviter de recruter une personne inadaptée.
  • Savoir si vous acceptez la critique et faites preuve de maturité

II) Les 3 étapes pour répondre à cette question

Si vous travaillez en finance :

  • Obstiné : Vous avez une détermination inébranlable pour atteindre vos objectifs.
  • Ambitieux : Vous êtes toujours en quête de progression et de réussite.
  • Borné : Vous maintenez vos positions fermement, ce qui est crucial dans les négociations financières.
  • Hyperactif : Votre énergie élevée vous permet de gérer plusieurs projets simultanément.
  • Opiniâtre : Vous ne renoncez pas facilement, assurant ainsi la réalisation des projets complexes.
  • Têtu : Votre persévérance peut surmonter les obstacles.
  • Contrôlant : Vous gardez un contrôle strict sur les finances pour éviter les erreurs.
  • Critiqueur : Vous analysez chaque détail pour assurer l’exactitude des rapports financiers.
  • Méfiant : Vous êtes vigilant.
  • Carriériste : Votre désir de progresser vous pousse à constamment améliorer vos compétences.
  • Formaliste : Vous respectez strictement les procédures financières.
  • Indépendant : Vous travaillez de manière autonome sur des projets financiers complexes.
  • Nerveux : Votre nervosité témoigne de votre désir de bien faire.
  • Réservé : Vous préférez analyser les données en profondeur avant de prendre une décision.
  • Introverti : Vous vous concentrez sur vos tâches avec une grande attention aux détails.

 

Si vous postulez en vente :

  • Bavard : Vous pouvez facilement engager des conversations avec les clients.
  • Hyperactif : Vous êtes énergique et polyvalent, capable de gérer plusieurs clients à la fois.
  • Carriériste : Vous êtes motivé par les objectifs de vente et la progression de votre carrière.
  • Dépensier : Vous comprenez l’importance des investissements pour augmenter les ventes.
  • Excessif : Votre passion pour les ventes vous pousse à atteindre et dépasser vos objectifs.
  • Impatient : Vous êtes orienté vers les résultats rapides, ce qui est crucial pour un commercial.
  • Impulsif : Vous pouvez saisir les opportunités de vente spontanément.

Si vous postulez en conseil :

  • Ambitieux : Vous cherchez constamment à améliorer les performances de vos clients.
  • Indépendant : Vous travaillez de manière autonome pour trouver des solutions innovantes.
  • Introverti : Vous analysez les problèmes en profondeur avant de proposer des solutions.
  • Obstiné : Vous persévérez jusqu’à ce que le client soit satisfait.
  • Stressé : Votre désir de bien faire vous pousse à offrir des solutions de haute qualité.
  • Timide : Vous écoutez attentivement les besoins des clients.
  • Hyperactif : Vous pouvez gérer plusieurs projets de conseil simultanément.
  • Carriériste : Vous cherchez à progresser pour apporter encore plus de valeur à vos clients

Si vous êtes ingénieur :

  • Mal à l’aise à l’oral : Vous préférez travailler sur des solutions techniques complexes.
  • Mal à l’aise en groupe : Vous excellez dans les tâches individuelles nécessitant une concentration intense.
  • Nerveux : Votre souci du détail garantit des solutions sans erreur.
  • Timide : Vous êtes concentré sur votre travail sans chercher à attirer l’attention.
  • Trop gentil : Vous êtes collaboratif et soucieux de l’harmonie de l’équipe.
  • Sensible : Vous êtes attentif aux besoins de votre équipe.
  • Trop calme : Vous travaillez de manière posée même sous pression.
  • Complexé : Vous cherchez constamment à vous améliorer.
  • Indépendant : Vous résolvez des problèmes techniques de manière autonome.

Si vous postulez dans le social :

  • Trop gentil : Vous êtes toujours prêt à aider les autres.
  • Sensible : Vous comprenez profondément les émotions des autres.
  • Rouspéteur : Vous défendez les droits et le bien-être des bénéficiaires.
  • Obstiné : Vous êtes déterminé à obtenir des résultats pour vos bénéficiaires.
  • Émotif : Vous montrez une grande empathie.
  • Excessif : Votre passion pour aider les autres est évidente.
  • Hyperactif : Vous gérez plusieurs cas simultanément.
  • Indépendant : Vous prenez des initiatives pour aider les autres.

Si vous postulez en marketing :

  • Bavard : Vous pouvez facilement communiquer vos idées créatives.
  • Sensible : Vous comprenez les besoins et les désirs des consommateurs.
  • Émotif : Votre sensibilité vous rend créatif.
  • Hyperactif : Vous pouvez gérer plusieurs campagnes simultanément.
  • Introverti : Vous êtes concentré sur l’analyse des données marketing.
  • Naïf : Votre optimisme peut inspirer des idées innovantes.
  • Impulsif : Vous saisissez les opportunités de marketing rapidement.
  • Obstiné : Vous persévérez jusqu’à ce que la campagne soit réussie.
  • Rêveur : Vous apportez des idées créatives et innovantes.
  • Têtu : Vous défendez fermement vos idées créatives.
  • Trop gentil : Vous favorisez un bon travail d’équipe.
  • Timide : Vous travaillez efficacement en arrière-plan

Si vous postulez en communication :

  • Bavard : Vous pouvez facilement établir des contacts et relayer des messages.
  • Brouillon : Votre créativité peut parfois sembler désordonnée, mais elle est innovante.
  • Excessif : Votre passion pour la communication est évidente et vous pousse à exceller.
  • Hyperactif : Vous êtes énergique et polyvalent, capable de travailler sur plusieurs projets divers.
  • Impulsif : Vous saisissez les opportunités de communication spontanément.
  • Rêveur : Vous apportez des idées créatives et innovantes.

Si vous postulez dans la logistique ou transport :

  • Anxieux : Votre souci du détail garantit que les opérations logistiques se déroulent sans accroc.
  • Bavard : Vous communiquez efficacement avec l’équipe et les partenaires.
  • Pointilleux : Vous assurez que chaque détail logistique est pris en compte.
  • Rigide : Vous maintenez les processus logistiques strictement pour éviter les erreurs.
  • Distrait, déconcentré : Votre créativité peut apporter des solutions innovantes aux problèmes logistiques.
  • Stressé : Votre désir de bien faire vous pousse à garantir des livraisons sans faute.
  • Opiniâtre : Vous persévérez jusqu’à ce que toutes les tâches logistiques soient accomplies.

Si vous postulez en droit :

  • Carriériste : Votre ambition vous pousse à exceller dans le domaine juridique.
  • Autoritaire : Vous êtes capable de diriger des équipes et de prendre des décisions difficiles.
  • Bavard : Vous pouvez plaider efficacement devant les tribunaux.
  • Réservé : Vous analysez profondément chaque cas avant de le défendre.
  • Conventionnel : Vous respectez strictement les règles et les lois.
  • Formaliste : Vous vous assurez que tous les documents légaux sont impeccablement préparés.
  • Hyperactif : Vous pouvez gérer plusieurs dossiers juridiques simultanément.
  • Méfiant : Vous êtes vigilant face aux risques légaux.
  • Têtu : Vous défendez fermement les intérêts de vos clients.
  • Trop calme : Vous restez posé même dans les situations juridiques stressantes.
  • Trop gentil : Vous favorisez des solutions juridiques harmonieuses et équitables.

Si vous postulez dans la production, maintenance ou qualité :

  • Rigide : Vous maintenez les normes de qualité sans compromis.
  • Pointilleux : Vous assurez que chaque produit répond aux critères de qualité stricts.
  • Ambitieux : Vous cherchez constamment à améliorer les processus de production.
  • Excessif : Votre attention aux détails garantit des produits de haute qualité.
  • Têtu : Vous ne déviez pas des procédures de production établies.
  • Maniaque : Vous vous assurez que chaque détail de la production est parfait.
  • Intransigeant : Vous appliquez strictement les normes de qualité.
  • Peu à l’aise à l’oral : Vous préférez travailler sur des solutions techniques plutôt que de faire des présentations.

D’autres défauts pour tous les domaines :

    • Rancunier : Vous utilisez vos expériences passées pour éviter les erreurs futures.
    • Susceptible : Vous prenez à cœur les retours pour vous améliorer constamment.
    • Influençable : Vous êtes ouvert aux nouvelles idées et suggestions.
    • Étourdi : Votre spontanéité peut apporter des perspectives fraîches.
    • Lent : Vous misez sur la qualité plutôt que sur la quantité.
    • Fort caractère : Vous défendez fermement vos convictions. Vous avez l’âme d’un leader.
    • Franchise : Votre honnêteté est appréciée dans les situations délicates.
    • Pessimiste : Vous anticipez les problèmes et préparez des solutions à l’avance.
    • Difficulté à demander de l’aide : Vous êtes déterminé à résoudre les problèmes par vous-même.
    • Peur de parler en public : Vous travaillez mieux en arrière-plan sur des tâches complexes.
    • Micromanagement : Vous avez un souci du détail extrême.
    • Ne pas savoir dire non : Vous êtes toujours prêt à aider les autres.
    • Difficulté à déléguer : Vous préférez vous assurer que les tâches sont bien faites.
    • Prendre les choses trop à cœur : Vous êtes passionné par votre travail.

 

Autre astuce pour choisir vos défauts, si vous postulez un poste où vous êtes amené à avoir beaucoup de variété, vous pouvez dire que vous êtes une personne qui n’aime pas la routine.

B) Etape 2: Illustrer votre défaut avec un exemple

 

Un défaut doit toujours être illustré par un exemple concret. Il faudra donc parler d’un exemple concret où vous avez montré que vous aviez ce défaut. Je vous invite donc à noter toutes les anecdotes où vous avez montré que vous aviez ce défaut. Toujours sur votre feuille de papier.

Par exemple:

”J’ai tendance à être impatient. En effet, lors du projet X au sein de société Y, notre deadline était serrée. Je me suis montré impatient envers mes collègues et j’ai insisté pour obtenir des documents et informations dans les temps.”

C) Étape 3: Expliquez les actions que vous avez prises pour y remédier + Les résultats

Maintenant, il faudra expliquer ce que vous avez fait pour y remédier. Dans l’exemple précédent, il faudra expliquer que pour être moins impatient, vous essayez de mieux vous organiser en amont. Par exemple:

”Depuis j’ai beaucoup travaillé pour être moins impatient. J’ai instauré des méthodes de suivi et je m’organise mieux. Par exemple, j’organise des points avec mon équipe en amont afin de planifier mes besoins et mes demandes. Enfin, j’utilise aussi des applications de gestion de temps ou de projet. Par ailleurs, j’ai testé cette méthode de travail récemment lors de mon expérience de chef de projet chez Société X, et nous avons pu rendre le projet dans les temps”

Prenons d’autres exemples. Si vous dîtes que vous êtes une personne anxieuse, vous pourrez dire que vous pratiquez le yoga et que cela vous a permis d’être plus détendu. Si vous êtes timide que maintenant vous faites du théâtre.

III) Les erreurs à ne surtout pas commettre en répondant à cette question

  • Les défauts-qualités : Les recruteurs ne sont pas dupes et n’aiment pas ça. La question est de donner vos défauts et non pas de transformer des défauts en qualité ! Par exemple :
    • “Mon défaut est que je travaille trop dur.”
    • “Mon défaut est que j’ai une grande capacité de travail.”
    • “Je suis perfectionniste.”

  • Les défauts graves qui impactent ton intégration dans le monde professionnel :
    • “Je suis violent.”
    • “Je suis très nerveux.”
    • “Je ne suis pas ponctuel.”

  • Les défauts rédhibitoires pour le poste : Ce sont les défauts que j’ai mentionnés avant. Si vous êtes commercial, ne dites pas que vous êtes timide ! Si vous postulez en finance, ne dites pas que vous êtes étourdi ou trop rêveur. Ou encore un chef de projet désorganisé ou un graphiste peu créatif.

  • Dire que vous n’avez pas de défauts !

  • Vous croire chez le psy : Et oui, il peut arriver que certains racontent leur vie ainsi que des anecdotes trop personnelles.

Faites attention ! Pour certains cela peut paraître évident mais je vous assure, nous avons fait passer beaucoup d’entretiens d’embauche et j’ai été surprise de voir autant d’erreur de la part des candidats.

IV) 2 exemples complets

Maintenant, que vous avez compris la méthode et la structure en 3 étapes, je vais rédiger pour vous une réponse pour cette question “Quels sont vos 3 défauts?”

Exemple 1:

J’ai tendance à me concentrer souvent sur les détails ce qui fait qu’il m’est arrivé de passer trop de temps sur un sujet. Mon passage en audit et mon expérience en management d’équipes m’a beaucoup appris à m’organiser. Je note toujours les tâches que je dois accomplir la journée et j’estime le nombre d’heures à effectuer.

Je suis aussi trop exigeante avec les autres tout comme je le suis avec moi-même : J’ai tendance à exiger certaines tâches dans des délais courts. C’est une remarque qu’une stagiaire que je manageais en contrôle de gestion m’a faite. Elle m’avait rendu des travaux avec beaucoup d’erreurs car le délai que j’avais accordé était court. Je n’ai donc pas hésité à reprendre ses travaux et les modifier. J’ai compris qu’il fallait bien expliquer les problématiques avant pour éviter de faire des erreurs et permettre donc une certaine rapidité. Dans mes missions, j’ai pris soin de mieux expliquer aux stagiaires pour mieux gérer mon temps.

Enfin, je suis une personne trop franche. On m’avait reproché d’être trop directe et honnête ce qui peut parfois heurter la sensibilité des autres. J’ai donc appris à mettre un peu plus les formes même si ma franchise est souvent appréciée par mes collègues.

Exemple 2:

On dit de moi que je suis une personne contrôlante. En effet, lors de mon expérience au sein de société Y, j’ai voulu continuer
Je suis aussi une personne qui n’aime pas la routine. J’ai besoin de rencontrer de nouveaux clients et c’est ce qui a fait justement que j’ai candidaté au sein de votre entreprise pour ce poste qui me permettra d’être en contact avec des clients variés
Enfin je dirai aussi que je suis une personne impatiente lorsque je travaille sur des projets avec des deadlines serrées. En effet, lors d’un projet au sein de société X, j’ai eu tendance à insister auprès des autres afin de savoir où il s en sont. Des collègues ont pu avoir le sentiment que j’étais impatient. Maintenant, pour ne plus l’être, j’ai pour habitude de demander à mes collaborateurs de faire un point chaque semaine et jutilise l’outil de gestion de projet Trello ce qui permet d’avoir une visibilité de l’avancée d’un projet

 
Pour ceux qui souhaitent être accompagnés et maximiser leurs chances de réussir leurs entretiens d’embauche, découvrez le guide gratuit “8 clés pour décrocher le job de vos rêves” il suffit de cliquer ici.

Pour ceux qui souhaitent découvrir les 20 questions les plus courantes en entretien d’embauche, je vous invite à découvrir cet article.
Facebook
LinkedIn

Guide "8 clés pour décrocher le job de vos rêves"

Découvrez des astuces pour vous démarquer, décrocher et réussir vos entretiens!   Vous obtiendrez:
 
5 conseils pour créer un CV de gagnant, une lettre de motivation impactante, mettre en place des stratégies pour décrocher 10 x plus d’entretiens et une méthode pour rédiger un mail de candidature impactant
3 conseils pour réussir vos entretiens d’embauche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *